10 conseils pour une rénovation sans problèmes

    Cette semaine, je vous fais une liste de 10 conseils pour bien débuter un projet de rénovation. On se lance souvent à tête baissée sans voir les impacts au quotidien du changement apporté à notre maison. Pour prévenir certains de ces « petits inconvénients », rien de mieux que la préparation.

1- Évaluez vos besoins

    Il va sans dire qu’avant de commencer un projet de rénovation, nous devons déterminer les besoins que nous souhaitons combler par le projet. Faîtes une liste de ce qui vous passe par la tête quand vous penser à votre projet: Une belle salle de bain luxueuse avec une grande douche à effet de pluie, une cuisine de chef avec un poêle au gaz en inox, un ilot avec comptoir lunch en granit. Plus votre description sera complète, plus il sera facile pour le designer de combler vos besoins.

2- Priorisez vos besoins

    Une fois que votre description est complète, priorisez les besoins dans votre projet. Dans votre salle de bain, préférez-vous une petite douche à effet de pluie ou une grande douche sans pommeau à effet de pluie? Repassez chacun des éléments de votre description qui impliquent des coûts et classez-les en ordre de préférence. Ici, c’est la première portion conflictuelle de tout projet de rénovation dans la vie d’un couple. Il se peut que votre conjoint(e) n’est pas les mêmes priorités que vous dans le projet. La discussion et le compromis sont de mise. Choisissez vos batailles car le projet ne fait que débuter et il y aura d’autres sources de friction possible.

3- Évaluez vos ressources

    Prenez le temps de faire l’inventaire des ressources à votre disposition pour la réalisation de votre projet. Quelles soient monétaires, matérielles ou humaines, savoir sur quoi ou qui vous pouvez compter durant vos travaux vous apportera de la confiance lors de la réalisation du projet. Profitez-en pour établir votre budget pour le projet. Vous serez, par la suite, rapidement en mesure de savoir si votre projet est viable ou non.

4- Évaluez votre disponibilité pour les travaux d’entretien

    Vous avez un immense terrain que vous désirez transformer en jardin de fleur? Combien de temps avez-vous pour entretenir ces fleurs par semaine? La question se pose aussi pour plusieurs ajouts à une maison. L’entretien est-il quotidien, hebdomadaire, mensuel, annuel? Il est bon de savoir le temps de maintenance que génèrera votre nouveau projet ainsi que le temps que vous avez de disponible. Si vous manquez de temps pour l’entretien requis, évaluez les options qui s’offrent à vous pour récupérer le temps manquant.

5- Évaluez votre capacité d’entretien

    Grimper dans une échelle, passer des heures à genoux. Il est important de connaître vos limites physiques et comprendre qu’avec le temps, elles ne s’amélioreront pas pour la majorité d’entre nous. Avez-vous la patience de désherber des plates-bandes? Avez-vous la force de couper du bois et le corder pour votre nouveau foyer? Cette étape vous permet de transformer légèrement votre projet afin de vous éviter les frustrations d’un dur labeur. Un foyer au gaz plutôt qu’un poêle à bois, ajouter des grilles aux gouttières plutôt que de monter 2 ou 3 fois par année pour les vider. Il faut seulement trouver les solutions les mieux adaptés à vos besoins.

6- Soyez réaliste

    Cette étape consiste principalement à remettre en cause le projet au complet pour voir concrètement ce qui est le plus important pour vous. Cette portion de l’analyse est une autre grande source de stress car on fait la rupture entre le rêve et la réalité. Ça peut parfois être douloureux mais vaux mieux le faire dans les premières étapes que de laisser la bulle se gonfler. Les impacts sont minimes lorsque nous sommes au niveau du design. C’est beaucoup plus dispendieux lorsque les matériaux sont achetés et installés. Retournez le projet dans tous les sens, trouvez les failles, les lacunes. Au final, vous aurez un projet solide et réalisable qui répondra à vos attentes.

7- Écoutez les alarmes

    Être à l’écoute des autres, c’est important. On ne devrait jamais commencer un projet avec des œillères car ce qu’on ne voit pas peut engendrer de lourdes conséquences. Si quelqu’un vous dit: « Es-tu sûr? Il me semble que c’est bizarre. » Prenez le temps d’entendre sa crainte concernant votre projet et rassurez-le. Ça vous mettra encore plus en confiance si vous avez la réponse à son interrogation. Vos proches qui ne sont pas directement impliqué dans le projet ont un certain recul qui est bénéfique dans la réalisation d’un projet. Par contre, faîtes attention aux commentaires fondés dans la jalousie, ceux-ci peuvent rapidement envenimer la réalisation du projet. Un commentaire devrait toujours être constructif et vous faire progresser dans votre cheminement.

8- Faîtes vous différents scénarios

    Vos goûts ne sont pas coulés dans le béton? Faîtes-vous différents scénarios pour votre projet et demandez par la suite l’avis d’un professionnel. Ces conseils pourraient bien être le peu qui vous manquaient pour prendre votre décision. Il est possible que le professionnel connaisse des contraintes que vous ignoriez et qui rend l’un des scénarios obsolète.

9- Communiquez vos besoins

    N’oubliez jamais que vous êtes le client et qu’il est de la responsabilité du professionnel de satisfaire vos goûts et non son égo. La communication est la clé d’un projet ordonné alors n’hésitez pas à communiquer vos besoins et vos goûts. Si une couleur, un matériau, un appareil vous déplait, parlez-en avec le professionnel qui a fait le design. Il connait la vue d’ensemble du projet et devrait vous mettre en confiance. Si vous trouvez qu’il n’est pas à l’écoute, il est peut-être coincé dans son égo. Restez calme et demandez-lui de vous expliquer comment son design répond aux critères que vous lui avez communiqués. Vous avez le droit d’imposer des changements dans un design à la conception. C’est pour cette raison que vous aurez habituellement droit à une étape de design préliminaire.

10- Réalisez vos rêves

    Au final, l’important est que vous soyez heureux du projet que vous mettez en route. Par-delà les contraintes budgétaires, matérielles et les sources de stress, faîtes-vous plaisir.  Vous ne devriez pas vivre un: « Avoir su… » ou un « J’aurais dont dû » Vos rêves sont tout aussi important et on se fait rarement plaisir. Un de mes amis m’a dit un jour: « Quand tu t’achètes quelque chose, fais comme si tu étais l’homme le plus riche au monde. Après, vie comme si tu étais l’homme le plus pauvre au monde jusqu’à la prochaine fois. » La façon dont je l’interprète, c’est qu’il ne faut pas faire de compromis sur la qualité quand on se paye quelque chose et qu’il est mieux de faire des petites économies par la suite. Ton bien durera longtemps et tu en profiteras plutôt que d’avoir un bien de piètre qualité qui te causera peine et misère le temps qu’il durera. Pour un projet de rénovation, c’est la même chose. Une apparence luxueuse ne veut pas dire travaux de qualité. Évitez les pièges étant bien préparé.

Bonne réno.

No Replies to "10 conseils pour une rénovation sans problèmes"


    Got something to say?

    Some html is OK