Le technologue en architecture et vous

Dans mon article d’aujourd’hui, je veux aborder deux sujets afin d’éclairer les clients potentiels qui souhaitent faire des rénovations. Mon objectif est de vous informer et vous faire réaliser que d’engager un professionnel vient avec plusieurs avantages malgré les coûts qui semblent parfois élevés. Pour ce faire, je vais élaborer en première partie sur le rôle du technologue en architecture dans un projet de rénovation et, par la suite, je vais vous faire une comparaison afin de mettre en perspective les coûts reliés à l’embauche d’un technologue en architecture dans un projet de rénovation ou une construction sur mesure et un projet « clé en main ». J’espère qu’à la fin de cet article vous comprendrez mieux le cheminement d’un projet entre les mains d’un technologue en architecture ou tout autres professionnels qui œuvrent dans la conception de plan de rénovation.

Ne vivez pas un « j’aurais dont dû… » avec votre maison.

Débutons avec  nos degrés de professionnels. Connaissez-vous la différence entre un technicien en dessin du bâtiment, un technologue en architecture et un architecte? La différence se situe au niveau académique. Le technicien en dessin du bâtiment possède un diplôme d’étude professionnel, le technologue détient un diplôme d’étude collégial et l’architecte est bachelier en architecture. Je vous entends dire: « C’est bien beau mais ça implique quoi le niveau d’étude? »

Dessin Technique

La spécialité du technicien en dessin du bâtiment est le dessin proprement dit. Il a appris à transférer les idées sur un médium informatique et possède des connaissances générales en construction afin de l’aider à comprendre ce qu’il dessine.  Sa formation dure 18 mois et, à ma connaissance, ne possède pas d’ordre professionnel.

Spécialisé en construction

Le technologue en architecture est spécialisé en construction, sa force est de comprendre comment tout est construit et les liens qui unis chacun des éléments d’un bâtiment. Il apprend aussi à faire du dessin technique et il a aussi des cours d’histoire de l’architecture, de lois et codes régissant les bâtiments, de physique et de mathématique en plus des cours généraux d’une formation collégiale. Sa formation dure 3 ans et il possède un ordre professionnel.

Design et gestion

L’architecte pour sa part, est spécialisé en design et en gestion. Il apprend la subtilité des effets de lumière sur les matériaux, à développer son style lors de la conception d’édifice de tout genre. L’architecte s’occupe des projets d’envergure dans les grandes villes. La gestion fait aussi partie de sa formation et après quelques années en tant que « junior », il a le droit d’ouvrir son propre bureau d’architecture. Anciennement, l’architecte avait une lacune en construction mais c’est de moins en moins le cas aujourd’hui depuis que plusieurs des étudiants universitaires possèdent un diplôme d’étude collégial en architecture. Les études de l’architecte sont plus longue que le technologue et se solde par un examen de l’Ordre des Architectes du Québec afin de garantir que ses nouveaux membres posséderont les qualités requises pour être un architecte. J’aurais tendance à dire que des 3 niveaux professionnels, l’architecte est celui qui possède la plus grande créativité.

Maintenant que la distinction des professionnels est complétée, voyons en quoi le technologue en architecture peut vous aider lors d’un projet de rénovation. Vous avez bien réfléchi et vos besoins sont bien cerné en tant que client potentiel, lorsque vous contacterez le technologue, il devrait commencer par discuter avec vous afin de comprendre l’ampleur de votre projet. Son travail ne consiste pas seulement à mettre sur papier vos idées mais de s’assurer que le projet est réalisable et qu’il répond à toutes les normes qui régies votre projet. Le technologue est un peu comme votre avocat dans le domaine de la construction. Il travaille pour vous et avec vous afin de rendre votre projet le plus complet possible afin d’éviter que des entrepreneurs remettent en cause votre dossier et vous chargent des frais supplémentaires. Le technologue devrait, au final, vous permettre de répondre à chacune des questions que l’entrepreneur pourrait vous poser. Quand un entrepreneur vous dit que vous n’avez pas besoin d’un technologue, voyez-le comme ceci: « Suis-je bien préparé à affronter un tribunal ou ai-je besoin de mon avocat? » Vous avez toujours l’option de vous représenter seul mais le technologue est là pour rédiger le contrat le plus précis possible et en votre faveur: le plan d’architecture et le devis. Les plans et devis font office de contrat écrit au sens juridique de la loi quand vous engager un entrepreneur. Vous faites faire une soumission de prix en fonction des plans et devis et souvent le contrat avec l’entrepreneur stipule que les travaux seront exécutés tel que les plans et devis. Il est donc de votre responsabilité de vérifier que tout est selon les règles dans les documents que vous fournissez si vous n’avez pas fait affaire avec un technologue.

Pour vous dégager d’une grande partie des responsabilités, demandez un plan scellé à votre technologue. Plusieurs villes l’exigent pour émettre un permis de rénovation ou de construction. Le sceau est la garantie professionnelle du technologue et le lie directement à tous les problèmes qui surviennent. C’est la portion ingrate du travail du technologue, il est coupable à moins qu’il puisse démontrer que les travaux n’ont pas été exécuté selon les plans et devis. C’est pour cette raison qu’un technologue coûte plus cher qu’un simple dessinateur, il est responsable du projet. C’est lui qui doit normalement prendre les balles pour son client quand un chantier tourne mal.

Pour bien faire son travail, le technologue doit avoir un relevé des mesures existantes de la portion concerné par les travaux. Il devrait faire une inspection de la structure existante si des modifications doivent y être apportées et recommander que des calculs soient faits par un ingénieur au besoin. Il doit passer en revue avec le client chacune des étapes du projet et expliquer au client l’ampleur réelle du projet si le client a omis certains détails dans son projet. Le technologue émet normalement une version de plan pour approbation où ce qui ne convient pas au client sera noté et modifié par la suite. Une version finale des plans et devis sera émise pour construction et le projet pourra se réaliser. Toutes ses étapes peuvent prendre du temps et les coûts peuvent sembler chers « pour un simple dessin ». Il ne faut pas le voir de cette façon, il faut plutôt le voir comme des frais de rédaction d’un contrat et d’assistance légale.

Pour vous faire une idée rapide de combien devrait coûter la conception d’un plan pour une construction sur mesure ou une rénovation simple, prévoyez de 1 à 3% de votre budget de construction pour les plans et devis. Pour une rénovation plus complexe, ça peut même aller au-delà de 3% selon vos besoins. Disons que vous possédez déjà un terrain et que vous désirez y faire construire un chalet sur mesure d’une valeur de 200 000$, il pourrait vous coûtez entre 2000 et 6000$ pour les plans et devis. N’oubliez pas que ce sont des services sur mesure et que le technologue ne peut pas amortir ses frais sur plusieurs projets.

Pour remettre les choses sous une autre perspective, je vais vous faire une comparaison avec une visite au garage. Vous avez un problème mécanique et vous aller au garage pour le faire réparer. Le garagiste vous dit quel est le problème avec votre auto et vous suggère des pièces de remplacement. Vous faîtes vos choix et le garagiste installe les pièces dans votre voiture, vous payez et quittez. Ça, c’est un projet clé en main quand vous faîtes affaire avec un développeur immobilier. L’entrepreneur possède des designs de maison déjà fait, vous choisissez en fonction de vos goûts et votre budget et il construit sur votre terrain.

Notre deuxième visite au garage est pour faire installer des nouvelles jantes de roue fait sur mesure par un machiniste local selon votre idée parce que vous souhaitez avoir une voiture comme personne d’autre. Vous avez contactez le machiniste avec votre idée, il a étudié la faisabilité et la sécurité de la jante, vous a soumis un design avant de machiner puis a fait les jantes. Elles coûtent cher mais c’est ça que vous voulez et pas celles qu’on voit sur les tablettes d’un magasin. Vous allez au garage fier de les faire installer et le garagiste les fixe à la voiture, vous payez et quittez. Dans cet exemple, le garagiste est encore une fois notre entrepreneur général qui exécute les travaux. Les jantes représentent les plans et devis fait sur mesure pour une rénovation ou une construction sur mesure. Le machiniste qui fait prendre vit à votre vision, c’est le technologue en architecture.

Dans l’éventualité où, 2 mois plus tard, les jantes se brisent et vous avez un accident, qui sera blâmé? Le garagiste ou le machiniste? Le garagiste dira qu’il a seulement installé les jantes. Et si c’était vous qui aviez machiné les jantes pour sauver de l’argent, qui serait responsable de la défaillance?

Ne vivez pas un « j’aurais dont dû… » avec votre maison. Les professionnels sont là pour vous conseiller et vous accompagner dans votre projet. Ils seront en mesure de vous donner l’heure juste sur votre projet et éviter les accidents.

No Replies to "Le technologue en architecture et vous"


    Got something to say?

    Some html is OK